Conversion tardive ou mesure électoraliste ?

La mairie d’Amboise a décidé de fermer aux voitures la place Michel Debré, la rue François 1er, la rue Nationale et la rue de la Concorde, du 6 juin au 13 septembre, pour étendre les terrasses des cafés et des restaurants.

Cette mesure, tendant à faire croire que l’équipe politique en place défend l’écologie et le petit commerce, apparaît bien tardive et nous semble électoraliste.
C’est la même équipe qui a toujours pris le parti du tout voiture, pendant les 3 derniers mandats, dont deux avec Brice Ravier.
Défendre l’écologie ne se résume pas à quelques mesures, après des années d’inertie et quelques semaines avant le second tour.

Nous souhaitons réellement réduire la place de la voiture dans notre ville :
– En créant des rues à sens unique.
– En fermant des voies à la circulation dans la journée.
– En trouvant des solutions de stationnement pour les habitants de notre territoires et les commerçants du centre.
– En mettant en place des parkings relais pour les touristes afin de désengorger la ville.

Nous donnerons une véritable place aux piétons et aux vélos :
– En développant un réseau cohérent de pistes cyclables sécurisées et reliées entre elles sur l’ensemble de la ville.
– En créant une gare cycliste en lien avec la Loire à vélo.

Nous réétudierons les horaires et le réseau du bus pour permettre à chacun de l’utiliser et nous élargirons la réflexion à l’ensemble du territoire communautaire.

Ces propositions nous apparaissent constituer un véritable programme d’accessibilité à tout, pour tous, en réduisant notre empreinte carbone pour l’avenir de notre territoire. Notre programme s’inscrit dans les objectifs de la transition écologique et solidaire vers une neutralité carbone en 2050, conformément aux objectifs fixés dans l’Accord de Paris.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.